URBAN MEMORY

Approche d’un regard sur la ville qui se veut fureteur, décalé et capable de faire naitre la fusion des langages, j’ai désiré marié l’image et les vers, nés à l’instant lords de déambulations erratiques dans la ville et ses coins perdus…..une promenade en poésie à laquelle je vous convie par ces quelques extraits ….du recueil …et deux liens PDF pour en voir davantage…

URBAN PDF URBAN PDF 1

Femmes violentes et belles,

Dessinées, sensuelles, sur les murs  de la ville,

Princesses prisonnières de désirs inutiles,

Pointes agressives des désirs cachés,

 Et criants de solitudes désespérées !

 

Femmes sublimant les frontières du vide,

Habillant les parpaings de vos parfums celés,

Sur vos bouches glossées de baisers malhabiles,

Le silence se meurt de n’être pas aimé,

Frontière dure à transgresser.

 

Femmes bouclant de chevelures mêlées,

Frondaisons de velours aux couleurs ocrées,

Les plissures et les creux, les béances et les pleins,

De ces clôtures ouvrant sur des mondes invisibles,

Où votre langueur appelle des demain…

 

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Mon réflex et moi, univers d'images, Publications, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s