Dancing in the street

Lorsque j’ai commencé il y a quatre ans à traquer les graffs et les expressions urbaines, il n‘y avait pas grand nombre de gens que cela intéressait, y compris parmi mes amis photographes ; cela paraissait plutôt comme une marotte étrange, voire, une preuve de mauvais goût. Depuis, avec l’explosion et la canonisation du street art, les expos et les livres s’envolent et il est de bon ton de se documenter sur cet art sorti de la rue pour devenir à son tour majeur. J’entrevois sans efforts qu’il y aura bientôt, et il y a déjà peut-être, des thésards pour s’emparer de cette mine nouvelle…

Moi, très modestement, je vous avoue que je préfère rester…..dans la rue….A ras le bitume, avec les sens et l’écoute en éveil, aux aguets de ce que ça me dit ! « ça » ! La gifle sensorielle des traits et des couleurs, l’émotion crue, toujours inattendue, lorsqu’au détour d’un dédale de rues, d’une porte poussée timidement surgissent des figures et des éclaboussements de teintes, des éclats de poésie pure marqués de rire et de colère……Ca heurte, ça bascule, bouscule, et surtout, ça vous raconte des histoires. Pas besoin d’encyclopédie, de guide michelin du tag pour explorer ni écouter…Je préfère ignorer qu’il y a des grands noms pour continuer de savourer les petits, les merveilleux anonymes, les inventeurs de ces pages murales infiniment renouvelées……je préfère me dire que ça va continuer de leur appartenir et non être confisqué au profit de quelques-uns, adoubés par la critique et intégrés malgré eux dans le système qu’ils voulaient défaire…

Parfois, d’ailleurs, ça ne raconte rien….rien d’autre qu’un printemps explosant sur les murs, jeu de teintes, jeu de matières, comme ces toiles naïves découvertes au détour d’une sinueuse traboule lyonnaise où le soleil ne pénètre pas !!!!

C’est beau une ville quand ça vous parle ainsi !!! Toiles de pierres, mystère de l’anonymat relatif de ces taggeurs de l’invisible….j’aime à penser que la nuit, il n’ y a pas que les souris qui dansent sous la lune et qu’un ballet de bombes et de rires vient la ponctuer ….

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.