Stand by…me ?

L’été pose ses voiles dilettantes sur les horizons familiers…les portes se ferment sur des  dossiers clos, une petite poussière blanche hardie et insistante affine ses grains sur les bureaux désertés….et le photographe muse différemment, parfois séduit par d’autres lieux, parfois tenté par la paresse ou rebuté par les hordes qui peuvent envahir à tout moment ses lieux de prédilection….comme je fuis le parc de mes errances hivernales ou printanières, dès que ses pelouses voient germer de drôles de fleurs à nappe et parasols, et des oiseaux non moins bizarres et très très bruyants….

Je suis moi–même un oiseau rare et excentrique, qui,outre son horreur des dimanches, n’aime guère transhumer sur les plages de temps réglementaires, préférant  baguenauder lorsque tout le monde est parti, pour savourer les plages de temps et les lignes de fuite, où nulle silhouette humaine ne frémit….

Tenez, par exemple, avez-vous déjà goûté la saveur des nuits parisiennes au mois d’Août ? Certaines rues trop fréquentées s’y libèrent soudainement, et l’aube vous cueille à cœur, dans ses quartiers intimes et forclos, où le curieux s’égare avec bonheur à la recherche des images perdues ….. J !

Certains diront que les vacances de toute façon sont faites pour se reposer…..mais qui a demandé son avis à l’œil du photographe ? Personne….Moi, je n’écoute que mon caprice et mes envies, laissant les décors me sauter au réflex ou non, et l’oreille toujours tendue à cette petite voix off qui égrène ses histoires lorsque je marche de jour comme de nuit….. les sens tournés vers les captures magiques de parfums, de visions colorées et d’instants…..indécrottable débutante qui ne saurait se satisfaire d’un repos….et qui pourtant parfois se tait, ferme tout et reste debout dans le jour ou dans le crépuscule juste à regarder…en attendant d’être de nouveau tirée de ce demi -sommeil….

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Billets et autres textes/Prose toujours !, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.