Août urbain…

Le ciel est vendangé d’humeurs farouches, rincé d’huiles et d’exhalaisons  violentes. La ville parle d’absences : ses trottoirs lavés de pluie portent les traces nostalgiques des derniers pas qui se sont tus….Dans le petit parc, la balançoire baille aux corneilles et les tables de jeux sont désertes. Un grand silence règne, si inhabituel qu’il vous transporte dans un décor de survivance, ravage à Barjavel, frissons vespéraux du dimanche qui se couche plus tôt que habitude sous l’appel de la pluie….

J’aime ces grands pans de solitude, l’ennui feutré suintant des volets clos sur la chaleur aoûtienne, les voitures qui prennent la poussière le long  du trottoir, et celles, rares,  qui semblent regretter la multitude, et s’engagent à vitesse lente dans des artères pourtant vides….

Le pas résonne au milieu des rues populaires, petitement pavillonnaires ,que les chats envahissent hardiment, quelques roses exhibent languissamment leurs atours défraichis, leur grande soif de délaissées dans les jardinets où trainent quelques jouets. J’imagine, à la terrasse fermée du petit bar du  coin  de la rue, quelques silhouettes ventrues, penchées sur leur dernier pastis, ou un couple d’amoureux féroces, uniquement occupé de lui… La ville, l’été, n’est pas si loin des grandes  plaines, où le vent s’engouffre sans obstacles, et chante ses complaintes de cow-boy….

Et moi, je marche doucement, pendant que des fantômes blancs,  derrière des vitres aux rideaux sales,  guettent le retour des absents….

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Billets et autres textes/Prose toujours !, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.