Au secours, le bateau coule ! Du rififi chez les faiseurs d’images, épisode pénultième

Le club audiovisuel où j’ai essayé de goûter aux charmes de la collectivité, se divise entre deux factions, qui se comportent depuis quelques temps en frères ennemis : l’une, constituée de diaporamistes qui ne se reconnaissent pas comme photographes, l’autre, constituée de photographes  auxquels l’art du diaporama importe peu. Entre les deux groupes, qui devraient pourtant se rencontrer autour d’une seule passion de l’image, le ton est donc monté crescendo : trop de temps et d’ateliers accordés à l’un plutôt qu’à l’autre, querelles d’égo et de susceptibilité.

Le tout prêterait bien à rire, si les dissensions n’avaient pas dérivé en agressivité, en complotages et n’avaient fini par faire fuir des photographes pourtant bien intentionnés, et très désappointés de se retrouver dans un nid de frelons prêts à piquer !

Moi-même, qui suis une pacifiste convaincue, je me suis prudemment mise en recul, et en interrogation : l’image devrait être le vecteur d’un langage universel, facilement consensuel et orienté vers le partage. La recherche d’une qualité, d’un esthétisme, la préférence pour telle technique ou thématique, loin d’être des freins, devraient ouvrir autant de portes de créativité et de tolérance. Pourquoi cela n’est-il pas le cas ici ? Cela ne participe- t’il pas d’une tendance humaine très répandue, qui consiste à ne vouloir cultiver que son propre jardin, soigneusement cloisonné et  protégé des miasmes extérieurs ? Et à refuser de  regarder par-dessus la barrière, ce qui se passe de l’autre côté ?

Pour moi, je lutte avec acharnement contre cette tendance à l’esprit de clocher  et à la division. Ce pourquoi je navigue avec bonheur, et malgré une pratique très défaillante des langues étrangères, sur des blogs et des forums internationaux, où s’expriment avec la plus grande diversité des créateurs de tous poils ! Il ne faut pas longtemps pour se rendre compte qu’avec les fuseaux horaires, fluctuent aussi les courants esthétiques, les modes de faire et les canons !  Et, concernant plus particulièrement la photo, que là où nous avons tendance à nous réfugier frileusement derrière des règles et des habitus, d’autres s’expriment avec une grande liberté, jovialité et ouverture d’esprit, ce qui reste un moyen génial de demeurer en appétit de faire.

Il en est ainsi notamment de 500 PX de 1X.com, de Deviantart et sans doute de beaucoup d’autres plateformes, où l’éclectisme prévaut ! Comme on dit, allez-y voir !

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Chronicolettes, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Au secours, le bateau coule ! Du rififi chez les faiseurs d’images, épisode pénultième

  1. gilderic dit :

    C’est pathétique. Exactement comme la querelle qui oppose numérique versus analogique (ou argentique).
    Bien sûr c’est important de poursuivre un travail personnel, mais regarder ce que font les autres permet aussi de s’enrichir, de découvrir et d’élargir ses horizons…

    J’aime

  2. Ravie pour votre esprit de tolérance, du partage et cette quête d’universalité, j’espère que tous nous y arriverons bientôt dans la photographie, ainsi que dans d’autres domaines.

    J’aime

    • Phédrienne dit :

      C’est un « combat » qui s’est engagé il y a longtemps ,mais qui mérite en effet d’^tre poursuivi. Il faut bien trouver des lieux de partage, c’est vital !
      Amitiés

      J’aime

      • Tout à fait d’accord avec vous. Heureusement de plus en plus de personnes en prennent conscience car par les temps qui courent c’est la seule solution.
        Et je reste confiante car je vois ce mouvement s’élargir.
        Merci d’y participer aussi

        J’aime

  3. Phédrienne dit :

    Je reste confiante aussi, car avec l’homme, il ne faut jamais désespérer…:)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.