Je deviens raisonnable !

 

Je deviens raisonnable….

Refluant d’une quelconque caverne

Un vent bizarre

Me souffle au visage sa vilaine haleine,

Deviens sage !

Et je me prends parfois

A retarder un peu

Une envie, une cocasserie,

Une burlesquerie,

Un enfantillage !

Et pareille aux poupées

Peintes et ennuyées,

J’oublie parfois de m’amuser….

Est-ce bien…raisonnable ?

Il m’arriverait même

De renoncer à m’assoir

Le cul dans l’herbe,

Vous l’allez voir,

C’est le début de la fin !

La fin des débuts

S’ouvrant à tout !

Il faudrait voir

A ne pas rester comme ça !

Et à reprendre

Quelques gouttes de folie,

A jeter l’ellébore,

A prendre l’ambroisie,

Et pour le reste,

Tant pis !

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Je deviens raisonnable !

  1. Françoise dit :

    quand je suis obligée d’enfouir mon naturel , quand je joue sagement le rôle qui m’est assigné, quand je suis donc « raisonnable » du moins raisonnée, je ne rêve que du moment où je pourrai sortir l’ambroisie de ma poche et l’éparpiller aux 4 vents et sans cela , il ne serait pas supportable de vivre raisonnablement même de temps en temps ;o)

    J'aime

  2. Irónica y divertida… deliciosa.

    J'aime

  3. Phédrienne dit :

    Merci, Barbara !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s