L’échelle du désir …

Dans mon bus,

Il  y avait un mendiant,

Assis, solitaire et farouche,

Un bonnet  de père Noël

Rongé sur son front rouge,

Et à ses pieds,

Sa valise de misère,

Tout usée.

Pas de regard,

Sous ses sourcils froncés,

Frondaison de solitude,

Harassée,

Deux traits noirs,

Des plis couchés.

Au milieu de la rue,

Le bus s’est arrêté,

Et le chauffeur a prié

Le malodorant  SDF,

De descendre sur la chaussée.

Au fond du bus,

Les ménagères ont approuvé,

Et moi, je n’ai rien dit !

A l’échelle de mon désir,

Que valait cet homme oublié ?

Dans mon bus,

Il y avait un mendiant,

Il est devenu ce passant,

Pour qui rien n’existe vraiment….

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’échelle du désir …

  1. tassera dit :

    La misère, quand elle se partage, ne soulage personne, elle continue de gaver ceux qui en multiplient les pains.

    J'aime

  2. Phédrienne dit :

    Bonjour Tassera et bienvenue sur ces pages.
    Je suis d’accord avec cette phrase, et inquiète, très inquiète que cela nous laisse finalement aussi tranquilles…

    J'aime

  3. Nos estamos acostumbrando a ver ese paisaje humano sin apenas hacer nada. Tienes razón, es inquietante y triste muy triste porque de nosotros depende cambiar las cosas. No podemos, ni debemos mirar hacia otro lado. Un abrazo, Colette -me encanta tu nombre-.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s