L’essence du printemps

Toutes neuves, à peines écloses et défroissant encore leurs plis, de petites fleurs disent avec obstination,  contre le froid et la grisaille, que le printemps pointe son museau  timide, mais affirmé.

Petit ballet annonciateur de grandes marées florales et de parfums à distiller…

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour L’essence du printemps

  1. longbull13 dit :

    Superbes photos Phédrienne , bravo !

    J'aime

  2. Une oeuvre que sa lecture déplie

    J'aime

  3. Belle galerie florale! Bravo.Bises

    J'aime

  4. RvB dit :

    C’est… lumineux, j’adore, et nous sommes si loin de ces couleurs, ici où la neige recouvre encore tout ou presque, que ç’en est presque déstabilisant ! Cela fait envie, aussi, puisque le redoux s’annonce ici aussi !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s