Heureux comme un poisson dans son bocal…mais où sont donc passés les intellectuels ? …petite philosophie du boudoir acte XXIII

Mais où sont donc passés les intellectuels ? Vous savez, ces gens avec un cerveau en état de marche et dont la pensée, comme un long fil conducteur, entraînait dans son sillage, les gens qu’ils contribuaient à éveiller ?

Où est donc passé l’écho de leur voix, alors que la planète s’entourbillonne dans un toton d’injustices et de désordres ? Sont-ils condamnés à jouer dans les talk- show les comiques troupiers, à s’essayer à la chansonnette ou à la dernière danse à la mode ? Pourquoi ne les entend-on pas ? A peine certains philosophes, rompant d’une certaine manière avec une longue tradition, nous abreuvent-ils de conseils d’abnégation et de poncifs touchant à la recherche du soi, frôlant parfois une forme de sous coaching aléatoire. D’autres, fort doctes, se cantonnent dans les annales philosophiques, de spécialistes à spécialistes, et le pauvre hère (dont je suis), erre justement dans une forme de désert où il cherche vainement des lanternes pour éclairer un monde incompréhensible et dur.

Bien qu’hédoniste convaincue, je ne peux m’empêcher de privilégier la force de la réflexion et l’amour de la pensée ; laquelle ne signifie jamais ces formes d’élucubrations savantes et inutiles, ces ratiocinations abstractives qui ne mènent nulle part. Non ! Mais ce qui,  prenant appui sur l’observation et l’apprentissage,  l’analyse et la compréhension, permet de ne pas se laisser promener dans sa vie, bateau flottant dont d’autres tiennent la barre et qu’ils emmènent là où ils veulent. Bien que poète et cigale, je suis aussi citoyenne engagée, solidaire des autres humains et craignant comme la peste cette forme de résignation que je sens partout, montant comme une marée noire à l’assaut de nos villes.

Où sont donc nos Sartre et nos Aron modernes ? Jamais dégagés de la vie, jamais cantonnés à leur bibliothèque,  mais présents  sur la scène avec leurs erreurs et leurs excès mais leur force d’interpellation et leur audace ? Où est la jeunesse pensante, engagée dans sa vie, décidée à inscrire sa propre histoire ?  Est-ce moi qui suis sourde et aveugle ou ne cherche pas là où il faut ?

Persuadée néanmoins qu’ils sont bien quelque part, je suis donc preneur des noms, des liens et des infos, à déposer dans  la boite à commentaires sans restriction ! Pour ne pas rester heureuse, mais solitaire, comme un poisson dans son bocal.

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Le boudoir philosophique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Heureux comme un poisson dans son bocal…mais où sont donc passés les intellectuels ? …petite philosophie du boudoir acte XXIII

  1. Entre une pensée actant le réel et une vision abstraite des causes, les engagements rebondissent au gré de leur limite.

    J'aime

  2. David Mélin dit :

    Bonjour Colette,
    François Asselineau. Si je devais citer un nom qui correspond au fond de ton article, ce serait celui-ci. A sa manière, lui aussi contribue à l’éveil des consciences et combat la résignation.
    Amicalement.

    J'aime

    • Phédrienne dit :

      Bonjour David
      Heureuse e te revoir ici. Et merci pour la suggestion bien que je pensais davantage à des hommes non politiquement, mais humainement engagés. Toute initiative qui va dans le sens de l’homme et dans ses intérêts est de toute façon à entendre et à prendre en considération sans partisanerie.

      J'aime

  3. Il ya des hommes humainement engagés? Où sont-t-ils? Dans les anées 60-70 on trouve quelqu’un marxiste tendence Groucho … C’est une blague,..
    Comme d’habitude superbe. Merci pour cet brillante analyse!!!

    J'aime

  4. Pas pour me faire de la pub 😀 mais tous ceux que je cite dans mon blog.
    Peut-être pas toujours dans le sens que tu décris mais chacun à sa façon fait avancer le monde et surtout l’humain.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s