Objets inanimés avez-vous donc une âme ? …petite philosophie dans le boudoir, acte XXIV

Etant partagée entre rationalité pure et fantaisie débridée, travail volontaire de la conscience et sensualité (prise dans son sens le plus large), le drôle d’animal que je suis s’amuse à se trouver souvent en porte-à-faux avec ses convictions les plus intimes ; tenez par exemple, en ce qui concerne l’âme des objets. Etant athée, je n’adhère à aucune conviction métaphysique, aucune superstition, et prends la spiritualité dans son essence philosophique, ni plus, ni moins.

Et cependant, je sens bien à ma raison défendante, que dans certains lieux, modestes ou non, il se passe un phénomène un peu étrange. Comme si la couleur et l’essence des hommes qui sont passés là laissaient une empreinte subtile, ces endroits dégageant ensuite,  si je puis dire, une personnalité. Mon logis, par exemple, évoque à s’y méprendre une petite dame  du dix-neuvième siècle ! Blanche et modeste, se tenant droite malgré les ans et de notables signes de faiblesse. Digne, avec un peu d’espièglerie. On y sent mystérieusement le parfum de gâteaux mangés depuis longtemps, parfois les portes, sans le moindre courant d’air, s’ouvrent en bâillant  et le toit gémit comme une vieille personne étirant son dos courbaturé, où un bateau à la voilure entravée et se cabrant sur des flots tumultueux.

Sa couleur fluctue du chocolat au mauve, en passant par des orangés flamboyants, des dorures de bronze, et parfois du gris perlé comme le poil d’un chartreux. Ne me demandez surtout pas ce qui m’évoque ces couleurs là, que je ne peux voir, mais perçois de l’intérieur, un peu comme Rimbaud évoquait ses célèbres voyelles. Voilà ! Une chose étrange, au demeurant peu stable, et qui parfois, ne parle pas ; parfois, tout s’éteint et redevient d’une affligeante neutralité, un peu comme si on avait éteint la lumière ! Bref !

Reflet cette fois d’une indéniable schizophrénie de sa propriétaire, mon petit antre déborde d’une énergie anarchisante et peu cantonnable. Quoi que je m’efforce d’y mettre bon ordre, mystérieusement chez moi, les placards et les étagères débordent vite sur les tables et les tapis, où livres et stylos, magazines et objets divers dansent la sarabande du diable, par moments.  Du diable justement  si je me souviens les avoir pris et posés là ! Non, ces objets intenables s’amusent à me faire la nique en apparaissant et disparaissant aussi, quand j’en ai besoin !

Aujourd’hui, en tout cas, mon logis est bleu ciel. Il y règne une atmosphère de five o clock tea, en décalage horaire, comme c’est souvent le cas (nous sommes en principe le matin, je dis en principe car ma réalité à moi est tout autre, c’est comme ça !). Ma théière rouge et ventrue sourit sur la table, et le beurre sur ma tartine cligne de l’œil ( je l’ai vu !).

Pas vraiment persuadée de ne pas être en train de rêver tout éveillée, j’hésite (à peine) entre le désir  de me pincer, et celui, plus prosaïque encore, de mordre dans la tartine. J’ai tranché et ne me pincerai pas, ah mais !

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Le boudoir philosophique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Objets inanimés avez-vous donc une âme ? …petite philosophie dans le boudoir, acte XXIV

  1. Toi m’a persuadée; je suis donc sûre: les objets inanimes ont des âmes car ils sont notre reflet… Très jolie. Bisous.

    J'aime

  2. 😀 Ne te pince pas, cela fait tant de bien de rêver

    J'aime

  3. RvB dit :

    Hier, je ne savais quoi commenter d’autre que le sourire que ce texte m’avait procuré. Ce sourire ne s’est pas effacé aujourd’hui, et je ne vois rien de plus à ajouter !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s