Quand passe la lumière…

3054

Quand passe la lumière en éclats blancs,

Et son fusant cortège de couleurs, troublant

Le cercle de ton iris inquiet des sortilèges,

Qu’elle jette en faisceaux brillants,

Mon âme s’émerveille, et je poursuis mon rêve,

D’un monde imaginaire où la vie la plus belle,

Est au réel ce que m’est ta beauté intérieure,

Un étrange mystère, une belle demeure,

Où rien ne se révèle qui n‘était caché,

Que de l’œil et la main, il faut venir chercher…

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s