Chambre avec vue…

3273

Est-ce là que tu dors

Toi dont je devine l’ombre,

Assise en bas sur la dernière marche.

Dans ton dos, silencieuse,

Je garde mes mots,

Et les images dures,

Qui me dépassent…

Sur ton bras, que poser,

Ma main qui seule tremble,

Mes idées convenues,

Et ma tendresse indue ?

Alors, ne m’en veux pas,

Je vole cette image,

Un peu de la détresse,

Un peu de vérité,

Entre ces quatre murs,

Juste bordé d’étoiles,

Et du froid et du vent,

A quoi donc rêves –tu ? 

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Chambre avec vue…

  1. Quand la misère échoue dans nos yeux même les étoiles s’y dissolvent

    J'aime

  2. Anonymous dit :

    L’image est vraiment lugubre, mais ton poème lui donne une beauté exceptionnelle, Ne cesse t on pas de dire que la beauté est dans l’œil qui regarde, Ton œil de poète est exceptionnelle.

    J'aime

  3. Pas seulement le sentiment d’une grand, grand poète aussi le coeur d’une grand être comme toi!!! Merci, Phédrienne.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s