Le petit caillou ( poésie pour rire et fantaisie en Colette mineure)

 

J’ai un petit clou dans ma chaussure

Un petit caillou

Une toute petite chose dure

Une vis ou un écrou

Une particule infime

De matière farfelue

C’est coincé dans ma chaussure

Et je n’en peux plus !

Quel débat me direz-vous

Que d’embarras pour un caillou !

Secoue donc ton vieux soulier

Ta tatane tout usée

Ta galoche bien crottée

Et prends donc une ballerine

Un escarpin à fine boucle

Une cambrure de vertige

Où mieux poser tes talons !

Mais voyez-vous je l’aime bien

Au final ce petit coquin

Qui à chaque pas me rappelle

A ma chair tendre et rebelle

Un peu folle, la Colette

Ce n’est pas du tout nouveau

Et la moralité peut-être

De cette comptine à chaud

Est que c’est dedans ma tête

Que joue ce petit grelot !

 

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le petit caillou ( poésie pour rire et fantaisie en Colette mineure)

  1. Colette mineure c’est superbe!!! Colette mayeur la bombe… L’ironie est propre de l’intelligence Bravo y olé!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s