Je les attends !

 

Levée sans bruit depuis pas d’heures

Là où le matin chuchote à peine

De sa voix douce et paresseuse

Je les attends…

Ma maison engourdie

Par tant de nuits de veille

Quand le cœur se chamade

Aux noirs esprits chagrins

Où que mes folies douces

Y sèment la tempête

Ma maison est sereine

Et je m’y sens si bien…

Bientôt leurs pas conjoints

Sonnant leur charge vive

Sur mon parquet vieilli

Danseront leurs 20 ans

Elle et ses longs cheveux

Ses yeux de noir feu

Ses mains de Michel Ange

Et son esprit joyeux

Lui et son front ourlé

De ses boucles d’archange

Sa silhouette longue

Et son sourire heureux

Je les attends

Oublieuse des mots

Et des maux imbéciles

Et un feu d’artifices

Pétillant et fusant

Allume ses malices

Dans mon cœur si content

Je les attends !

 

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Je les attends !

  1. longbull13 dit :

    Bon week-end Phédrienne , bises

    J'aime

  2. RvB dit :

    Que la lame de la jeunesse t’emporte et fasse crier celles de ton parquet ! Profite bien de cette vague vivifiante !
    Amitiés !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s