On n’est pas sérieux quand on est photographe !

4518

C’est le parti pris que je prends quelquefois (souvent) ; celui de m’amuser follement et juste à mon gré, avec les fantaisies que le hasard et aussi la curiosité mettent devant mon nez. Là où beaucoup cherchent la joliesse évidente, une forme de mise en images épinalesque (le postulat de la nature jolie et champêtre où des chamois rieurs voltigent gracieusement au dessus des prés fleuris n’est qu’une forme de représentation parmi des milliers de combinaisons possibles), je m’amuse à ras du sol à quelques bizarreries. Comme cette drôle d’image, prise à travers le prisme d’un pissenlit ! Lequel à transformé un joyeux décor de tulipes blanches en une forme ectoplasmique et fantômatique qui m‘a beaucoup fait sourire.

Evidemment la question peut se poser  de l’intérêt de présenter une image qui n est pas une belle image au sens classique du terme. Et bien justement, elle incite à être curieux, à essayer, à tenter et surtout à y prendre du plaisir. Ayant assisté à certains ateliers de formations j’ai toujours été surprise de la rigidité d’esprit qui y prévaut.

S’amuser et ne pas respecter les règles, expérimenter et ne pas prendre au sérieux les résultats, mais les traiter comme des pistes possibles, un petit chemin que je propose, en toute simplicité, évidemment !

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour On n’est pas sérieux quand on est photographe !

  1. C’est la pure créativité!!! Le regard libre et curieuse, le regard qui va plus loing qui joeux avec l’hasard aussi! Tout à fait d’acord avec toi; superbe photo mysterieuse…
    Bises,

    J'aime

  2. On n’est pas sérieux quand on est trop sérieux oui ! 😉

    J'aime

  3. RvB dit :

    J’aime l’idée, mais je me demande ce que je dois faire de mon chamois rieur et sauteur au dessus des prés florissants ? 🙂

    J'aime

    • Phédrienne dit :

      Et bien comme je l’ai écrit plus haut, monsieur le facétieux, il y a de la place aussi pour ce dernier, surtout lorsqu’il est photographié par tes soins, c’est à dire, si joliment !

      J'aime

  4. Phédrienne dit :

    J’attends quand même le bestiau moi ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s