Dans ta main

5174

 

Dans ta main mausolée des mondes à venir,

Je regarde

Et picore au long des lignes bleues et vertes

Des parfums d’avenir

D’élyséens palais de dentelle filée

Des écharpes de rêves poudrées

De la poussière rouge de tes baisers

Qu’importe si la fièvre m’égare !

Je tremble de ce que je ne peux savoir,

Voir, goûter, détecter, sentir, trouver

Au-delà de tes paumes égarantes…

Chemins de chair cuivrés de délicieuses attentes

Mots imprononcés, tabous, totems et idées

Ta main comme une île perverse

Aux châteaux forts incontournés…

Dans ta main, chapelle à ciel retourné

Autel où je vis soulagée  de mes impatientes visées

Je perds mes horizons lissés

Pour de si vaines espérances

Qu’à peine, à peine, je sens glisser

Eau vive de ma vaine innocence!

Publicités

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dans ta main

  1. Quelle beautée!!! Presque l’odeur… « le parfum d’avenir ». Bravo!!!
    Merci pour ce partage, Phédrienne-Colette, belle dame.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s