La maison enchantée

5198

 

Elle cache  derrière ses murs, des ogres et des fées.

Bienveillantes créatures et curieuses chimères,

Que la forêt enserre…

Derière ses volets chauds, paupières bleues, altières,

Je sais un comte fier, une princesse pourpre

Dansant au son languide d’un piano cassé

Et quelques poupées dures aux yeux de verre troublés

Qui attendent leur prince, chamarré…

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La maison enchantée

  1. Très beau poème et image!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s