Transparence et légéreté

Narguant à qui mieux mieux

Ma lourdeur bipède

Mon ossature bizarroïde

Et ma lenteur newtonienne

Grâce et fragile légèreté

S’enlaçant dans un ballet étroit

S’amusent de mon impuissance

A les attraper !

Du bout de mon iris

Curieux et imparfait

Et de mon objectif patinant

Inutile de prétendre attraper

Au vol et à l’instantané

Cet envol de pétales

Et ces petites bêtes affamées

Tant pis !

J’offre à votre imaginaire

Le soin libre de compléter

De rivaliser de chimères

Et peut-être d’aller chercher

A son tour quelque image dorée !

 

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Transparence et légéreté

  1. RvB dit :

    Belle poésie, pour l’œil comme pour l’oreille ! (oui, je lis à voix, mais uniquement la poésie ;o))

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s