Il était une fois…

 

Le monde tourne et je cours avec lui

Unis et tanguant dans le même infini

Et regardant la voute au-dessus de ma tête

Où je poursuis sans fin la queue d’une comète…

Est-ce que ça a du sens, je le demande un peu ?

Parfois ma tête se fend dans un bruit d’abandon

S’en échappent des myriades de pensées en tessons

Je ne comprends plus rien…

Et tout m’échappe d’entre les mains

Je rêve tant, je rêve tant et je m’égare

Sur les quais d’une gare où j’ai rêvé d’un monde

Un jour où le soleil était si bleu

De la même couleur que la mer

C’était étrange et merveilleux …

J’ai ce soir la nostalgie des scribes

Et des Cassandre qui savent bien

Que rien ne revient jamais, rien !

Mais qu’il faut bien encore y croire

Parce que la vie reste l’espoir

De ce qui n‘existe pas, j’y crois !

Et sur le drapeau de ma nuit

Fleurie d’arômes et de poussières

Je ferais mienne la prière

J’écrirais encore avec foi

Il était une fois …..

 

 

 

 

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Il était une fois…

  1. « J’ai ce soir la nostalgie des scribes… », verso perfecto y maravilloso poema!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s