Oh là là !

 

J’ai coupé mes cheveux en quatre

Un par un, par petits bouts

C’était un peu iconoclaste

Mais j’aime les défis fous !

J’ai jeté mon bonnet doux

Par dessus les petits moulins

Moi, je mouds les seuls grains

Dont j’aime vraiment le parfum !

Ce matin, le facteur était morose

Et même le chat du voisin

Faisait la tête et le malin

Sur son tapis de chagrin

Sous mon toit chaud

J’ai mis moi du soleil

Quelques brins par-ci, par-là

Et des gâteaux au chocolat

Avec des miettes dans mes draps

Oh là là !  Que j’ai envie de vivre !

Et de crier encore un peu

De peindre mon plafond en bleu

De faire fleurir mon parquet de vieux chêne !

Oh là là ! Que j’ai envie de danser

Sans spleen et sous la pluie fouettée

Pour que la ville me sourit un peu !

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Oh là là !

  1. RvB dit :

    Il faut vraiment que tu me donnes l’adresse où tu te fournis 😉
    Merci pour les couleurs, j’en reprendrai une tranche chaque fois que je me sentirai ramollir sous la pluie !

    J'aime

  2. Phédrienne dit :

    L’herbe du jardin en bas, plus l’état naturel de mon cerveau, eh oui ! 🙂

    J'aime

  3. Oh, là, là un chant a la vie .. en rose, sans spleen !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s