Parle-moi d’amour

Parle-moi d’amour

Au mitan des heures encloses

Quand la nuit rend jaloux le jour

Etonne–moi par tes talons pressés

Dans les marches de mon escalier

Enlève-moi au-dessus de la ville

Quand tout s’éclaire à l’infini

Quand les heures deviennent ductiles

Quand je deviens ce chat gris

Qui baguenaude sur les toits

Et se fiche bien des sommeils

Donne-moi cette pure merveille

Avoir envie d’être là maintenant

Jamais se conjugue à l’instant

Où un non se montre à la porte

Parle-moi d’amour s’il te plaît

Loin des pages et des années mortes

Demain, c’est une autre planète

Dont je ne devine pas les contours

Je n’ai pas envie de toujours

Juste l’instant là, la nano seconde

Où la folie opère sa ronde !

Parle-moi…

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Parle-moi d’amour

  1. Bravo!!! J’adore.
    Bisoussss.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s