LX, petite philosophie dans le boudoir, acte LX !

« Philosopher, c’est apprendre à mourir » ; cette célébrissime phrase de Montaigne dans les essais, est revenue tourner dans ma tête il y a peu, alors que je posais pour la énièmee fois, les Ideen de Husserl. Enième fois parce que ce livre-là me dépasse, largement. Trop de lacunes, pas assez de formation m’interdisent d’en prendre véritablement le fond ; mais cela ne fait rien, l’esprit travaille et apprend et ce qui est difficile, rebutant, s’assouplira, deviendra flexible, avec le temps et des efforts, j’y crois ! Et aussi le plaisir de comprendre, d’avoir la fameuse petite lanterne qui s’allume tout à coup et éclaire des coins inconnus de votre entendement.
Cette soixantième petite chronique, qui prend la philosophie par le petit bout car je ne saurais pas saisir l’autre, tout simplement, est pour moi l’occasion de partager ce que ces immersions régulières en terre de sagesse supposée m’ont appris : que philosopher, c’est apprendre à vivre ! Parce que le vivre est questionnement et absence de réponses, et que la philosophie au final n’impose pas de système fermé sur lui-même, elle ouvre des pistes, propose des directions, incite à l’argumentaire, au débat. Et suscite aussi du plaisir ! Celui de ne pas rester immobile sur une ligne de temps en la subissant, mais d’en devenir acteur en essayant de comprendre. Qui s’essaie à philosopher en tire forcément quelque chose, dès lors qu’il n‘y cherche pas de vérité, mais la vibration d’être en phase avec le monde où il vit.

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Le boudoir philosophique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour LX, petite philosophie dans le boudoir, acte LX !

  1. « Philosopher, c’est apprendre à vivre » et vivre c’est apprendre à mourir…. la boucle est bouclée…

    J'aime

  2. C’est vital… je vous suis à 100%

    Je ne comprends pas que dans la vie politique et économique les philosophes soient absents.
    A l’école on devrait nous apprendre à lire, écrire et philosopher dès le plus jeune âge.

    Ce n’est pas aberrant. Vivre, c’est d’abord respirer, c’est avoir conscience du corps, de ses sens. Tout cela peut s’apprendre, se travailler très jeune, au lieu d’inculquer des clichés sans fondement, papa, maman, bleu pour les garçons, rose pour les filles, des clichés que l’on tente de rattraper par des expériences à soulèvements primaires (Mon dieu, on pourrait autoriser un petit garçon à pousser une poussette !)

    Philosophons comme on respire… et il n’y a pas à rougir de vos 60 chroniques, Phédrienne, elles ont leur place parmi les autres qui n’ont pas fait autrement que de prendre leurs réflexions par un bout !
    Merci.

    J'aime

    • Phédrienne dit :

      Bonsoir Antonio
      Merci pour ce soutien enthousiaste et comme toujours, argumenté ! Je ne rougis pas de mes modestes productions mais je remets les choses à leur juste place : je ne suis pas philosophe, j’aime la philosophie ! Mais je partage en tous points votre avis : la philosophie devrait entrer dans notre vie bien avant l’année de terminale parce qu’apprendre à penser est un atout majeur : c’est l’art de se distancier, de sérier d’exercer un esprit critique un jugement posé et non à l ‘emporte pièce etc, je pense qu’on vivrait mieux ensemble si la philosophie était plus répandue…sans compter que le cerveau est plastique ! Le dérouiller lui fait du bien !

      J'aime

  3. RvB dit :

    Philosopher, à quelque niveau que ce soit, ce que j’appelle la respiration de l’esprit, est à la fois indispensable et impossible à occulter une fois que l’on a commencé… vital, comme la respiration tout court. Je suis bien content de te savoir respirante, Colette ! ;o)

    J'aime

    • Phédrienne dit :

      Bonjour Hervé
      J’en suis ravie aussi ! Et également d’être passeuse de relai pour défendre cette belle discipline injustement écartée des esprits selon moi.
      Merci, Hervé !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s