Eau…

2096

 

Je regardais le ciel inclinant sans penser

Sa belle tête d’or sur les arbres couchés

Le pas des promeneurs insensibles et pressés

Doucement, en silence, se laissait arrêter

Devant ce lent rideau tout de soie déployée

Descendant ses tentures sur le parc enchanté

A peine murmurante, à peine éveillée

Gardant dans ses flancs doux ses secrets bien cachés

L’eau m’appelait sans cesse et dans ses reflets noirs

Mille fantasques chimères dansaient en pleine gloire

Quand tout à coup la nuit, d’un geste péremptoire

A tout éteint sans bruit, sans même dire bonsoir…

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Eau…

  1. Magnifique photo et deoux mots… J’adore !

    J'aime

  2. Le clavier est fou !…c’est normal, mais deoux que veut dire ça? doux est, déjà une chose compréhensible …Excusez-moi.
    Bisous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s