Pourquoi acceptons-nous que notre espace soit confisqué? …petite philosophie du boudoir, acte LXII

pereM’étant connectée avec une vertueuse innocence sur le site de Laousse.fr,  je me suis vu cernée aussitôt par d’intempestives et agressives publicités ventant les bonbons de machin, les galeries farfouillettes et les taxis schtroumbleglaa (un néologisme que j’emprunte à une amie de mon enfance et qui m’est resté ). Si le site de cette vénérable maison est ainsi pollué lui aussi, mais où va-t’on, me suis-je dis aussitôt avec une irritation de quasi vieille dame, que j’assume d’ailleurs avec conviction.

Parce qu’enfin, depuis des années, je, vous, et nous acceptons sans barguigner que tout notre espace, virtuel, réel, urbain, périurbain, campagnard, soit accaparé, capté et pollué par des afficheurs, des publicistes agressifs, des grignoteurs de murs et des semeurs de décibels, sans y opposer la moindre résistance ni exigence de ratios raisonnables !

Si un inconnu, s’autorisant à juger notre maison chaude et accueillante, poussait cette conviction jusqu’à s’y installer comme chez lui, je gage que nous serions moins souples ! Et il est vrai que cette occupation-là serait plus probante et gênante, je vous l’accorde ! Néanmoins, l’autre, plus pernicieuse et rampante, est à mon sens tout aussi néfaste, et illicite !

A-t’on jamais sollicité l’avis du citoyen pour lui imposer ces murs dévorés d’images laides et criardes, pour lui agresser l’oeil et les oreilles avec des spots bruyants et redondants à l’extrême diffusés dans tous les espaces publics aujourd’hui ? Lui demande-t’on son accord pour lui lessiver la cervelle à longueur de médias ? NON ! Même si la publicité est aussi un espace de creations graphiques dont certaines sont innovantes et somptueusement réalisées, j’aimerais bien, moi, avoir le droit d’en consommer beaucoup moins, et de contrôler peu ou prou, ce qui m ‘environne ! Il n ‘est pas jusqu’à  l’espace privatif de ma boite aux lettres qui ne dégueule littéralement de prospectus qui se déversent sur mespieds lorsque je tente de l’ouvrir! Le père Noêl a bon dos, qui cautionne cette gabegie!

Franchement, ça ne vous dirait pas à vous d’imaginer d’autres villes, d’autres murs, une autre vision ?  Notre état, qui sait si bien pourfendre les taggeurs, poursuivre les graffeurs, pourquoi ne fustige-til pas cette obverdose publicitaire, pourquoi ne protège-til pas le citoyen de cette confiscation abusive de l’espace commun ? Et surtout, pourquoi ne le réclamons-nous pas ? Je pense moi que ça pourrait être une belle initiative des gens de se mobiliser là-dessus et de proposer d’autres schémas pour leur environnement quotidien !

De penser en quelque sorte à une écologie de l’esprit, dont nous avons bien besoin !

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Le boudoir philosophique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Pourquoi acceptons-nous que notre espace soit confisqué? …petite philosophie du boudoir, acte LXII

  1. RvB dit :

    Je comprends très bien pourquoi l’état n’agit pas, en revanche !!! lol (jaune)
    Comme je comprends ta colère, je t’appuie sans réserve sur cette voie de l’écologie de l’esprit… qui ne serait pas sans conséquence favorable à l’écologie tout court.

    J'aime

    • Phédrienne dit :

      Bonjour Hervé
      Oui, je pense que les deux versants sont indissociables , et j’ai toujours été frappée du fait que nos « verts », qui méritent très mal leur nom, ne s’intéressent en aucune façon à cet aspect du problème. Merci Hervé !.

      J'aime

  2. Où dois-je signé? on peut dire ça,? je ne suis pas sûre… c’est correct… ?
    OH la la …ce soir j`écris comme une vache espagnole… bon, tout à fait d’accord ! J’aime beaucoup l’idée de ecologie de l’esprit.
    Gros, gros bisous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s