M’en fiche ! .. les poètes ce n’est pas (à vous de compléter !)

Puisqu’il ne faut rien dire

Pas gémir, pas se plaindre ni raconter

Ne pas avoir l’esprit d’escalier

Ni sa tête près du bonnet

Je fais sécession

Je rentre en rébellion

Je jette aux orties

Tous les béni-oui-oui !

Moi, j’aime bien pleurer

Oui monsieur, oui madame

Ca retire le trop plein

De tous mes vagues à l’âme

Et puis je suis gourmande

Et j’aime l’affirmer

J’affectionne d’avoir plein de petits péchés

La perfection m’ennuie

Autant que les dimanche

Et les répétitions et toutes les cadences !

J’aime ne pas aimer

Dans un monde trop normal

Où la conformité

N’est pas le moindre mal !

Voilà, c’est dit, c’est fait

Je fais ce qui me plaît

Et tire la langue au chat

Et tire la queue du rat

Et des cochons pendus

A qui ça fait bien mal !

Et je suis fière de moi

A cet instant du moins

On verra bien demain

A mes pieds en tas mous

Il y a un chagrin, un caprice un peu fou

Et un joli béguin

Pas rangé, entassé

Poétique désordre

Et je tire la langue au soleil

Pour qu’il reste chez moi !

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s