Pom pom pom pom

flecheCa coince, là entre l’est et l’ouest

Aux confluents de mon corps

Un peu à gauche, là où je perds mon nord

Ça se claquemure entre les oreillettes

Ça bat, mais en tempo très lent

Ça ventricule à hue et à diable

Je péricarde en sous-sol

J’ai mal à  mon moi et ça descend là

Entre deux afflux de sang

Pom pom pom pom

Qui serpentent lentement

En sérieux manque d’oxygène

Pom pom pom pom

Dépressurisation imminente

Pour respirer à poumons pleins

Entre mon Paris et mon Berlin

Et prendre l’air de mon jardin…

fleche

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s