vol…

A vol d’oiseau j’avais imaginé

Attraper ta main, là, tout soudain

Et suivre les traces si fugaces

De ton désir d’ailleurs

Mais le soleil a brouillé les pistes

Incendié tes lignes de front

Et je m’égare en coulisses

Entre un nuage rondelet et une brise

Guettant le toit factice

La mûre frondaison

Où je pourrais poser mes ailes indociles

Et guetter le passage du vent

Qui te ramènera comme une saison douce

Et complice…

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour vol…

  1. Poésie d’un instant fugace qui me la fait apprendre par coeur… elle est si belle!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s