Chewing-gum (billet d’humeur à mâcher)

Ca s’étire, comme un rien…une pensée futile, languide, paresseusement frileuse. Orteils nus sur le parquet, la deuxième lame en entrant à gauche chante autrement. Les autres grincent (c’est un vieux parquet) mais elle, elle chante. 20 pas en avant. Butée contre la fenêtre, front collé.  La rue file du mieux qu’elle le peut et je la regarde s’enfuir vers le fond, là où la lumière ne peut plus aller plus loin. J’ai le cœur blafard, c’est ça qui ne va pas. Collé comme un vieux chewing-gum au fond de ma poitrine. Demi-tour, droit devant ! Devant, c’est la porte bâilleuse qui ne se ferme jamais tout à fait. Quart de tour, pivotement : la table du salon où trônent des livres, un stylo, et une sucette, est-ce bien sérieux ?

J’ai arrêté de travailler : avec un cœur de chewing-gum, je voudrais bien vous y voir ! Il y a bien la musique mais là, tout de suite, je ne pourrais pas, ce serait trop violent. Une main dans mes cheveux lisse la même mèche, ça m’apaise comme le faisait la pluie tout à l’heure. Je pense à Eluard : «elle portait dans la tranquillité de son corps une petite boule de neige couleur d’œil » ; moi, c’est un chewing-gum,  dont je peine à déplier les sinuosités. Je pose un souffle de travers sur le miroir qui ne me renvoie rien : c’est un miroir économe.

Ce n’est pas grave : demain, c’est promis, je remplace le chewing-gum par une chaussure, on verra bien !

Publicités

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Chewing-gum (billet d’humeur à mâcher)

  1. Bricout dit :

    Tant qu’à essayer quelque chose de différent suivant l’humeur et la forme du jour essayer donc la chaussette à la place d’une prétendue chaussure mal cirée et trés crottée sans doute …..pouah pouah les trottoirs parisiens ce ne sont pas fresques de Giotto quand meme !!!!!oh moins cette chaussette reniflée vous tiendra chaude présence ,esquisse du pied mignon qui l’enfila si amoureusement Le probléme reste entier ….;pied gauche ou pied droit au choix merci de vos billets et bises partout ….. et bonne journée Gérard

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s