L’arbre

racines réduit

J’attends au pied du lac

Que le soleil me rejoigne

Il y a si longtemps

que je baigne de noir

Mes racines ensachées

D’un si long désespoir

J’attends que la chaleur

Illuminant mon tronc

Appelle encore un peu

De sève à éclore

Et quand les eaux si bleues

Sous le grand vent du sud

Ramènera les vols

Des oiseaux de passage

Peut-être qu’un cormoran

Oubliant les outrages

Qu’a tant commis le temps

Me donnera l’espoir

En se posant sur moi

De vivre d’autres soirs …

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’arbre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s