Comment je suis devenue sérieuse, petite philosphie dans le boudoir, acte X LVII

smileyJe suis donc devenue sérieuse. Cela s’est fait au fil du temps, mais de manière sensible. Que de fois, ces dernières semaines, me suis-je donc prise moi même en flagrant délit de péroraison, d’affirmation docte, de pause moralisante ! C’est sans doute la contagion du siècle, de la décennie, une forme d’abdication ?  Est-ce cela vieillir ? Qui sait…ce n’est guère amusant. Ce petit pli de l’âme, ces ridules et froissements  du cerveau me taquinent : tout ce qui englue, tout ce qui empoisse de certitude et de circonspection infiltre un venin bien dangereux dans mes veines. J’en ressens quelquefois des démangeaisons, une gêne aux entournures, des étouffements, la petite araignée et le diablotin sournois qui frétillent dans mon bocal, sous ma tignasse jamais coiffée, se plaignent du manque d’air : ils ont bien raison !

Je me suis même rendu compte que ma poésie, mon écriture s’ « enguanguait » de conformisme, là où elle s’offrait, simple et joyeuse, jusqu’alors . Seule la photographie, où je ne respecte rien que mon envie, est restée en champ libre, heureusement. Tout n’est donc peut-être pas perdu ?

Du coup, lorsque mon labeur si exigeant de correctrice m’en laisse le loisir, je m’essaie à être moins sage. A rire mieux et plus souvent. Parce qu’enfin le rire est une panacée très efficace contre les misères du temps et le meilleur stimulant que je connaisse pour se battre joyeusement et dynamiquement pour changer les choses. Dont le rire de soi, évidemment..Je vais donc aller rejoindre sur la placette en bas de chez moi, la dame qui traverse à reculons….

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Le boudoir philosophique, Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Comment je suis devenue sérieuse, petite philosphie dans le boudoir, acte X LVII

  1. … quelques mots intéressants relevés par-ci , par-là : – en flagrant délit de péroraison … – la contagion du siècle … – Tout n’est donc peut-être pas perdu ? – je m’essaie à être moins sage , à rire plus souvent … A méditer … 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s