Tu me manques

Tu me manques

Tu me manques

Mon toit résonne de vide

Le silence ce matin

A détroussé mon cœur

J’ai cherché au creux de mes mains

La trace de tes joues lisses

Et sur la ligne des toits

Celle de mon chagrin

Tu me manques

Tu me manques

De toi je me délivre

Quelques trop brefs instants

En écoutant la pluie

Qui ronronne doucement

Chante le long des rives

Et chasse quelques passants

Dont  la grâce me fuit

Tu me manques

Tu me manques

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Tu me manques

  1. Antonio dit :

    Bon tempo, avec une belle voix qui déchire cela devrait faire une chanson poignante… Bravo !

    Aimé par 1 personne

  2. Phédrienne dit :

    Merci Antonio, espérons que ces ondes seront productives 🙂 !

    J'aime

  3. Me ha pasado como a Antonio, creía estar oyendo una bella canción…! Fantástico.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s