Courons donc après la couleur avant que l’hiver nous attrape !

Et pendant qu’une maman pressée crie à son petit bonhomme : «  Dépêche-toi, dépêche-toi, allons, vite, vite ! », comme des lapins roux et des écureuils véloces, nous  courons après les feuilles mais elles tombent plus vite que nous !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article a été publié dans Mon réflex et moi, univers d'images. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Courons donc après la couleur avant que l’hiver nous attrape !

  1. Jean-François Mathé dit :

    On peut aussi attendre l’hiver qui enlève les couleurs du dehors pour qu’on en invente à l’intérieur de nous. Jean-François

    Aimé par 1 personne

    • Phédrienne dit :

      Vous avez raison Jean-François, mais je crains que mon intérieur soit plus pauvre que le vôtre à cet égard 🙂 Ce pourquoi j’ai fait cette cueillette de l’instant …

      J'aime

  2. L’instant atrapé cèst la couler qui vit en nous et le votre est magnifique!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s