Baiser doux

 

 

Encore un peu de lumière

pendant que je vais danser

entre les feuilles et les graviers

sur les chemins lents de l’hiver

Et qu’entre les baies attardées

la chevelure rousse des arbres

et ma crinière abandonnée

aux griffes du vent qui la sabre

marient leurs teintes mordorées

Encore un peu de lumière

Le jardin est abandonné

Deux amoureux et un vieillard

et ma promenade enchantée

dans le silence forment la trame

d’un quatuor d’ombres oubliées

Encore un peu de lumière

facettée de rose et d’or brun

à mettre sur ma bouche close

pour un baiser doux et serein

 

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article a été publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Baiser doux

  1. Jean-François Mathé dit :

    C’est l’hiver revenu,
    Lui qui est,des quatre saisons,
    L’amant le moins connu.
    Phédrienne; en chanson,
    Cependant rend justice
    A sa douceur sous ses airs froids.
    Elle sait y faire et se glisse,
    Reine dans les bras du roi.

    Le printemps peut attendre,
    Sûr qu’elle sera tendre
    Avec lui aussi.

    Jean-François

    Aimé par 2 people

  2. Phédrienne dit :

    Un bien joli cadeau découvert ce matin, merci, Jean-françois, pour ce délicat accompagnement.

    J'aime

  3. ¡Qué hermoso poema! Muchas gracias, Phédrienne.
    Un fuerte abrazo.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s