Premiers pas

Un petit grand-père promenait hier

Dans sa main la main d’un jeune garçon

Tête levée, bouche ouverte

Oreilles dressées à l’unisson

Pour écouter quelque chanson

Le parc dormait dans la brume

Le gel givrait de blanche écume

Une ou deux roses négligeant

De plier bagage vers le Sud

Et puis, il y avait moi

Levant à chacun de mes pas

Un  calme moment de lumière

Et les mille baisers du froid

Un petit grand-père promenait hier

Dans sa main le cœur d’un petit enfant

Et dans le mien, seul et content

Battait une belle chimère

Celle de la vie, au demeurant.

 

Publicités

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Premiers pas

  1. A toi Colette je souhaite une année emplie d’amour, de mots et de lumière !
    Au plaisir de te lire, et de te revoir peut-être ?
    Claire Defosse, photographe à Lyon
    06 88 90 67 97
    LE REGARD DE CLAIRE, révélateur d’identité et de talent

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s