L’oeil de mon chat (petite philosophie dans le boudoir)

Colette Fournier rédactrice correctrice écrivainJe connais si peu de vivants parmi les 6 milliards d’hôtes que cette terre porte. Comment voudriez-vous que je puisse vouer les autres à l’exécration ou au mépris ? Souvent, je me demande quels profils cruels ou pervertis certains de mes semblables fréquentent au quotidien pour qu’ils aient une telle vision de l’homme. Hideux, pitoyable, fourbe et dont le seul but serait de travailler à sa destruction. N’ont-ils rencontré aucun bras tiède, aucun regard aimant, aucune aide ? N’ont-ils jamais ri avec un semblable ? Que disent-ils à leurs enfants ?
Lorsque j’avais des chats, eux et moi savions nous regarder d’un œil équitable : mes chats avaient leur nature, sauvage et douce par moments, certains de leurs jeux m’étaient impossibles, beaucoup de mes manies les ennuyaient : chacun respectait le territoire de l’autre sans préjuger de son caractère. Jamais je n’aurais prétendu que mes chats m’aimaient, ni qu’ils m’appartenaient malgré ce possessif d’usage. Je ne crois pas non plus qu’ils m’aient prêté une caractéristique autre que mon odeur et le prêt d’un coin de mon lit. Voilà qui me paraît assez juste.
Autrement dit, ne rien comprendre de ma nature propre ni de celle d’autrui ne me conduit pas au rejet, où il y faut une raison solide. Nouer avec certains des relations profondes tient autant du miracle que les moments où mes chats renonçaient à leur altière liberté pour se lover, tout ronronnants, sur mes genoux ou frotter leur tête à mon menton. Mais si cela existait, tout reste possible, non ?

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Le boudoir philosophique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s