Chanson pour deux

Je me colle tout près de ton épaule

mon sac de sourires sur le dos

Le soleil colle à ta nuque chaude

quelques mèches mouillées

de ta sueur ambrée

Regarde à nos ombres

allongées de mystère

combien la route est longue

quand il nous faut marcher

Mais sur la pierre sèche

et grise du muret

côte à côte nous sommes

un seul être aux aguets

Je m’incline sur ton épaule tendre

comme la feuille s’enfouit

au profond des forêts

Regarde dans ma paume

ta main qui se descelle

de ma peau amoureuse

pour se tendre d’éveil

Je  me tiens à ton corps

comme sur une margelle

Je me tiens à ton souffle

qui me tire du sommeil

Publicités

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Chanson pour deux

  1. patrick L. dit :

    Waooh
    très jolie poésie.
    Chapeau bas, j’adore.
    Il en a de la chance ce compagnon 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Phédrienne dit :

    Je publie ici le commentaire de Jean-François Mathé, qui n‘a pas pu accéder à mon site et que je remercie tout à fait pour sa lecture sensible :
    « Beau poème d’union et d’amour, écrit sur un fond délicat de sensualité. Sensualité à laquelle il ne se limite pas, mais par elle s’ouvre vers des horizons plus spirituels que l’éveil suggère mystérieux, peut-être teintés d’inquiétude. De la vraie poésie, avec l’ambiguïté qui nous ramène sans cesse au poème pour l’apprécier et le méditer. »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s