A peine ici plutôt que là

J’indique ma présence à 45.7667 de latitude

et 4.8383 de longitude

Département du Rhône

Arrondissement de Lyon

Planète Terre

C’est  un choix risqué mais tu sais bien

ami qui a préféré Vénus, ou Mars ou l’étoile Polaire

que les destinations restent si loin du but

que l’on s’était cherché

que nous sommes tous voyageurs du hasard

Notre imaginaire infécond vous dénie

le droit d’être là où je vous souhaite

mais as-tu rêvé, martien, d’un être qui serait moi ?

Sans doute pas davantage et peut-être demain

mon cœur boussole désignera-t-il un horizon plus loin

plus près de la sincérité de mes envies

ces puissants hypnotiques

qui accrochent des guirlandes de lanternes

sur le bord des routes, la nuit.

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s