Sortir de sa grotte au petit-déjeuner

J’aimerais tant être ta bête noire

Je pousserais de mon mufle ta nuit

Je piétinerais  de mes sabots

tes histoires apocryphes

J’implanterais dans ta tête,

bien martelées,  mes envies

Pour bousculer ton matin,

distiller mon venin

dans le marc de ton café

, à l’heure du petit déjeuner

et d’une façon plus générale

emmêler tes pédales

er te faire trébucher

hors de ton piédestal

C’est mon côté mauvaise graine

diablotine sans jupon

Que veux-tu, le pli glacé

de ton beau pantalon

me donne  des envies de chiffon !

Je suis parfois mauvais garçon

envers ta belle façade

et moins ange que chèvre

J’aimerais tant être ta bête noire

te prendre au col

te cravater de mes cheveux

et par-dessus les toits

faire voler les éclats

du pire

(sortir de sa grotte au petit- déjeuner… )4632 bis

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article a été publié dans Mon réflex et moi, univers d'images. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Sortir de sa grotte au petit-déjeuner

  1. Aldor dit :

    « Moins ange que chèvre », c’est rigolo.

    Aimé par 1 personne

  2. Magnífico, con ese punto de ironía… me encanta. Bravo!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s