Vouloir un futur différent

Le 5 janvier, en ouvrant les volets, j’ai vu que cette drôle de fleur était apparue dans la nuit. Posée comme une claque sur un visage. J’ai passé un long moment à regarder les gens qui tournaient autour, se retournaient , se poussaient du coude. Puis, j’ai voulu appeler le 115, qui n’a jamais répondu.
A la fin, la bise a soulevé le tout, qui était vide. Un précautionneux a coincé la tente sous une lourde poubelle pour qu’elle ne soit pas emportée. Elle y est depuis. Comme un rappel.

 

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Billets et autres textes/Prose toujours !, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Vouloir un futur différent

  1. Un rappel … qui fait mal !
    Bise, Colette.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.