Conquérante

Si je pénétrais tes eaux territoriales

si j’envahissais ton crâne

et jusqu’à la moindre de tes pensées

irais-tu chercher des armes ?

Si je perpétrais de sauvage façon

l’assaut de tes bras et de ton bastion

et jusqu’à la moindre de tes larmes

irais-tu chercher des armes ?

Si je plantais, dur, mon rouge drapeau

faisant de ma robe de doux oripeaux

où tes ongles feraient une belle trame

irais-tu chercher des armes ?

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article a été publié dans Mon réflex et moi, univers d'images. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.