Existe en ciel

Je suis en atelier de réparation

depuis mon os frontal

jusqu’aux talons

Traquant la moindre malfaçon

vissant muscles et ganglions

tendons, nerfs, chair et artères

J’explore, mannequin vivant

ma sulfureuse matière

j’oins de corps gras

mon corps prospère

et huile dans ses contreforts

le moindre atome déclinant

Mais que ferai-je sans outils

de cette boîte clôturée

qui est le chef de cette armée

cet appendice ossu, bombé

sans autre tectonique des plaques

qu’une soudure mal ficelée

de ma caboche malmenée

des mandibules  au pariétal

là où nulle poussière d’étoiles

n’effleure la mer cervicale

où tout se crée ?

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article a été publié dans Mon réflex et moi, univers d'images. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Existe en ciel

  1. Jeandesantec dit :

    Alambique et poésie font ici bon ménage

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.