Le silence des hommes

Je crois que les hommes tristes sont peu bavards

La mélancolie, pierreux emplâtre, soude leurs  lèvres

en plis tombants

ils ne gémissent pas sur le sort vissé à leur cou

Je les vois assis sur des marches, un mégot rouillé à la

bouche, le regard rivé aux reins des passants

D’autres palabrent et s’illuminent

trognes brandies à bras le ciel

ils tutoieraient même la mort

pourvu seulement qu’elle se souvienne

de leurs noms

Je crois que les hommes tristes sont peu bavards

Ils ne portent pas leur enfance dans leurs poches

De leurs amours on ne sait rien

et même le grand cœur noir tatoué sur l’épaule

d’un « marchelier » d’un » homo  escalierus »

ainsi que je les nomme ne dit rien

de ce qui agite ses pensées

Alors quand je traverse non loin de là

avec mes bagages de gaze et de tulle

le souvenir de ma mère, et dans mon sac

l’appel des charges de ma copropriété

et ma rage parfois à être moins payée

que la bêtise des hommes

je marche sur la pointe des pieds

avec dans ma poitrine un cœur encombré

qui résonne de tout ce silence entassé

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le silence des hommes

  1. Jeandesantec dit :

    C’est très touchant, je suis très touché…encore dans ce texte votre grand cœur à ciel ouvert et puis, faut-il le dire, il y a toute une part de moi là-dedans qui relève la tête et qui aurait presque des larmes aux yeux. Mais le silence suffit parfois…et la grâce d’une poésie comme baume pour les âmes blessées. Merci.

    J'aime

    • Phédrienne dit :

      C’est, de loin, la réponse la plus touchante qu’il m’ait été donné de recevoir à un de mes textes. Je vous en remercie très sincèrement , car on ne peut pas écrire de la poésie sur du faux-semblant, et si c’est peu offrir à des hommes qui n’ont rien, c’est les faire exister pour nous tous.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.