En direct du bocal

C’est décidé, je n’en suis pas. Je ne suis pas encore déterminée à devenir une sotte digitale, non végétalisée mais diluée dans le bit, perdue dans le bocal. Ce matin, je me suis demandé combien de fois j’avais tenu dans mes bras un être humain ; tenir pour de vrai. pas en serrant un bout de main, pas en baisant un coin de joue avec des lèvres mortes.

Combien de fois j’ai regardé, pour de vrai, yeux dans les yeux ?

Combien de fois j’ai parlé autrement que dans un haut-parleur à une vague entité homo sapienisée.

Combien de fois j’ai fait semblant de trouver cela bien.

Je croise plus souvent des gens qui rient tout seuls dans un micro que des êtres qui se parlent.

Des gens qui se photographient partout en souriant.

Des gens qui tombent en marchant parce qu’ils ne regardent jamais leurs pieds.

L’homme qui parle tout seul sur la place, l’homme aux pieds nus est moins fou que nous tous qui acceptons d’être ainsi désincarnés.

Je m’y refuse.

Je ne veux pas admirer des images virtuelles sur un écran plat.

Je ne veux pas être aimée de loin, tacitement, comme une image pieuse.

Je ne veux pas perdre l’usage de l’écriture, à force de taper sur un clavier.

Je ne veux pas avoir moins de  pouvoir de concentration qu’un poisson.

Je crois que je finirai par me promener en chantant à tue-tête, en criant des mots inventés, en disant à voix haute des poèmes.

Je crois que je vivrai à côté d’un arbre.

C’est décidé, je n’en suis pas. Chaque jour un fil se détache, le courant ne passe plus. C’est bien. Je ne veux pas ne pas me rappeler que je suis  un organisme vivant, fragile, possiblement souffrant, apte à jouir, sensible, transformable, périssable.

Un bocal, c’est trop petit.

 

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour En direct du bocal

  1. Ne suis-je pas à tourner plus ou moins en rond dans un petit bocal dont je n’ai même pas conscience tellement les parois en sont transparentes ? Et le petit bocal de tourner dans un plus grand …
    Bise, Colette, du bocal à côté.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.