Train-train

Un silence circonspect, têtu et policé

s’assoit derrière chaque siège rouge

Sur la tablette vide la lampe se voudrait d’Orient

elle n’est que le prix calculé d’un billet

De moelleuses têtières accueillent bien lissés

des crânes bien peignés ou un peu nus

Le large fauteuil, un tiers au-dessus

des moyens fessiers, soutient pourtant

de maigres postérieurs et des jupes vintage

Pas d’enfants, ni de bruyants pique-niques

La gorge se racle délicatement

La miette se cueille comme un saint sacrement

le café se sirote au bar et non assis

Désormais réduit à deux classes

le train s‘essaie à un doux tri

entre énergumène criard, smartphone greffé

au creux des mains, bonne franquette

du saucisson à l‘ail et du camembert moisi

et amuse-bouche d’un chef gault-et-millauté

fondant au chocolat, crème yusu et citron vanillé

Le même paysage défile  pourtant

les mêmes nuages potelés que le serf d’autrefois

regardait en trimant ainsi que son seigneur riant

du haut  de ses tourelles

Assis en face de moi, l’homme qui

du coin de son œil avenant contemple

mon minois et mes grands yeux khôlés

sait-il derrière mon pull et mes talons lustrés

deviner l’oiseau noir, la galeuse brebis

échappée du troupeau avec sa blonde laine

l’impécunieuse créature que le hasard d’un logiciel

a propulsée dans un siège plus large que ses ambitions ?

S’il savait, le cher homme, sourirait-il autant ?

Le soleil de Paris salue timidement

le wagon où je tourne le dos obstinément

à ma destination finale

Mon cœur est resté accroché entre quatre tours

et une Seine dont le dos frileux à peine s’éveillait

quand je partis, portant ma peine

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.