Le lièvre de mars

Tu dis à un homme que la vie est là saisissable, ardente, pure, vraie

Tu dis à un homme que tu veux de la lumière et de la musique

et l’épée d’Excalibur pour déchirer le costume du réel

Tu lui dis que les fins de mois pourraient bien être le début de quelque chose

par exemple, cesser de croire en ton immortalité et devancer l’appel de la vie

Tu dis à un homme que tu t’ennuies, ton cœur sur le porte-manteau prend la poussière,pour la dixième fois ton voisin t’a demandé si tu allais bien et tu as eu envie de lui accrocher son chat autour du cou et de serrer très fort alors que d’ordinaire tes pensées sont plus fourrées de douceur qu’un chocolat

Tu dis à un homme que tu deviens irritable, par moments ; dans ton crâne quelque chose d’urticant grattouille avec entrain et tu n’as souri que deux fois et demie, ce qui est fort peu.

Tu dis à un homme que  l’hiver chante avec un son prenant, un octobasse qui s’enroue de brouillard divin et la ville verrait pousser des ombres salutaires, si seulement il vous prenait envie de partir

Tu dis à un homme que ta maison pourrait être  ses épaules, juste le temps d’y percher un rêve

L’homme t’écoute en souriant, il regarde sa montre, il te dit « pas maintenant »

C’est que le temps d’un homme, ça compte, tellement vite que même en courant, ta parole ne suffirait pas à le suivre, tant il vaut plus d’argent

que les paillettes de ton rire

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Billets et autres textes/Prose toujours !, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.