Non-résolution (un poète, ce n’est pas sérieux)

Un vœu sur ma table, roulant ivre et facond,

veut de son propre chef désirer à ma place

et imposer sa loi du 2 janvier

C’est un vœu rescapé de la dernière nuit

un vœu qui veut fermement  m’intimer

de vouloir ce qu’il souhaite

Ce vœu veule et vétilleux m’embête

alors que justement moi, je ne veux rien

une parfaite ataraxie me berce

je n’ai nulle envie d’ennuyer mon prochain

et ma langue repose dans son mol écrin

où elle se tait sans nul frétillement

Eh, toi ! me crie le vœu

qui a décidément bien du tempérament

A la fin, il faudra bien faire de moi quelque chose !

Je ne vais pas rester aussi vif et fringant

que tu me vois céans !

Quoique bien formulé un vœu se ride et plisse

et finit assez tôt  par se recroqueviller

Mais je le laisse dire et bien s’égosiller

tandis que j’écris, quant à moi, calmement

La nuit plutôt sereine balaie , distraite,au loin

un petit coin de ciel poussiéreux

il est l’heure de songer au temps qui vient

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Non-résolution (un poète, ce n’est pas sérieux)

  1. La résolution de trouver une non-résolution devient difficile à tenir !
    Bise et douce fin de journée, Colette.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.