Rissole (mio)

Je me claquemure

Comme un fruit trop sûr

Dont la chair moite

Craint toute fissure

Contre le mur claque

Un soleil vengeur

Dont la main étrangle

Tous les promeneurs

Le dos contre ma chaise

Et le front contraint

Je travaille sans aise

Au livre de demain

Mes bras enracinent

Sur un clavier fou

Des consonnes ivres

Et des mots jaloux

Je me claquemure

Comme un fruit trop sûr

Par la fenêtre guettent

D’un dieu les yeux mauvais

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article a été publié dans Mon réflex et moi, univers d'images. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.