Post néandertalienne

Par la fenêtre, j’observai un ruban ininterrompu de voitures qui étirait son liseré d’yeux jaunes depuis le fin fond du boulevard jusqu’à l’entrée du périphérique. Un voltage intense traversa ma poitrine : j’avais fait sans le vouloir un petit bond spatio-temporel dans la vie d’avant, celle, trépidante, où le chaland célébrait le samedi après-midi dans les Zac environnantes, très nombreuses. Du ciel compacté suintait un crachin presque invisible, uniquement révélé par la couleur plus sombre de l’asphalte. Les voitures cul à cul ne progressaient pas. Seuls manquaient à l’appel l’habituel concert de klaxons et le rugissement de cylindrées qui accompagnaient habituellement les cortèges de mariage, dans la vie d’avant. Je m’angoissai ; si le compteur de temps était parti à rebours, l’enfermement suivrait bientôt. Je regardai avec commisération, bien que je ne pusse distinguer le visage des passagers, tous ces ignorants éperdus de leur liberté hebdomadaire, et qui, une fois leurs courses faites, s’enfermeraient chez eux dans le bonheur repu de la chose accomplie, sans se douter de rien. Puis, j’observai avec surprise que la minuscule jacinthe dans son pot vernissé présentait le même bouton prometteur qu’hier, cet hier qui paradoxalement s’inscrivait dans la vie d’après. Reprenant mon poste de vigie derrière la fenêtre, je vis un piéton, puis deux, puis trois, le bas du visage obturé par un rectangle bleu. De niouveau un courant piqueta mes ventricules et mon pouls s’accéléra : j’étais revenue dans la vie « d’après l’avant », qui ressemblait si fâcheusement à ce que j’avais toujours fui que je me consolai de ma propre permanence, dans toute cette folie.

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Chronicolettes, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.