Accolade

Les bras, rondes branches,

Articulés, splendides,

Munis de belles mains

Aux doigts durs et flexibles

Les bras encorbellant

Des épaules dociles

Étreinte, enlacement

Envol et combustion

Amitié protectrice, humaine passion

L’arbre que nous formons

Ses racines sans terre

Fugitives et solides

L’arbre que nous formons

À l’instant que nos mains

S’empoignent et se retiennent

Accolées, rejointoyées et sereines

La vie entre nos mains

Fusion

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article a été publié dans Les poésies de Colette. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.