Ca tombe bien ( les poètes; ce nest pas sérieux)

« Créez un monument funéraire, en quelques clics au meilleur prix ».

A l’ouverture de mon fil, cette curieuse invite s’est glissée.

Aussitôt, bien sûr, l’imaginaire s’est emballé !

Une tombe escargot, dalle ronde sur un dos

Pour glisser lentement vers l’antre de Cerbère

Une tombe-gruyère criblée de trous ouvrant

Dans le ventre de la terre des hublots pour mieux voir

Une tombe-lanterne pour éclairer la nuit

 Le passage des ombres après minuit

Une tombe-table d’hôtes avec des bancs cossus

Pour ripailler et boire à la santé des vivants

Une tombe-orchestre pour jouer la polka

Une tombe-livre pour lire par tous les temps

Et puis je me suis dit, mon café à la main

Qu’il était temps de vivre, qu’on verrait bien demain

Car ce matin la pluie chatouille doucement

Ma nuque et mes bras offerts à tous les vents

Qui me bécotent délicatement  à ma fenêtre

Gais amants

ça tombe bien.

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article a été publié dans Les poésies de Colette. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.